station de kaya

site kahdss1Le site du Système de Surveillance Démographique et de Santé (Kaya-HDSS) de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé situé dans la région du Centre-Nord  au Burkina Faso, porte sur la ville de Kaya et sur 18  villages aux alentours de Kaya.

Le site du Système de Surveillance Démographique et de Santé (Kaya-HDSS) de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé situé dans la région du Centre-Nord  au Burkina Faso, porte sur la ville de Kaya et sur 18  villages aux alentours de Kaya. L’aire du système de surveillance est constituée de 70% urbain et englobe toute la ville de Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord.

A partir des informations recueillies par le recensement de base (en fin 2007), un système de suivi longitudinal de la population est mise en place. Elle consiste à des enquêtes répétées pour suivre l’évolution des principaux événements vitaux : Grossesses, Naissance, Morbidité, Mortalité, Nuptialité, et Migration. Au terme de ce recensement, 48 131 habitants ont été dénombrés sur un total de  7 682 ménages.

Les objectifs à l’installation du site sont :

  • Identifier les caractéristiques et les tendances de la morbidité et de la mortalité périodiquement et longitudinalement au sein de la population du district sanitaire de Kaya;
  • Identifier les caractéristiques socioéconomiques de la population et l’influence de ces variables sur la santé de la population;
  • Analyser la dynamique de l’épidémie du VIH et son impact démographique en milieu rural au Burkina Faso;
  • Créer une plate-forme de recherche pour les interventions en matière d’IST, de VIH/SIDA et de santé de la reproduction.

Le site regorge ainsi une masse importante de donnée et constitue à cet effet une plateforme de recherche pour les interventions  en matière de santé sous la forme de projet recherche.site kahdss2

Quatre projets de recherche sont en phase d’exécution sur le site et portent sur des thématiques différentes (Paludisme, Nutrition, Allaitement et Soins post-natals) :

  • Le projet Tufts s’intéresse à « Efficacité rentabilité de quatre formules de suppléments alimentaires pour la prévention de la malnutrition aiguë modérée et du retard de croissance chez les enfants de 6-23 mois au Burkina Faso »,
  • Le projet MOMI (Missed Opportunities in Mother and infant Health) a pour objectif d’améliorer la santé maternelle et néonatale en mettant l’accent sur la période postpartum, grâce à des interventions spécifiques au contexte permettant de renforcer l’offre de soins dans 12 formations sanitaires du district sanitaire de Kaya et dans les communautés environnantes,
  • Le projet H4+ /CIDA travail sur les questions de l’allaitement maternel dans les régions du Nord et du Centre Nord,
  • Enfin le projet palu qui collecte périodiquement des données sur le paludisme chez les enfants pendant la saison à haute transmission.